quatuor-strada

Français

L'intégrale Brahms est un projet fou ! L’œuvre de Johannes Brahms (1833-1897), le compositeur viennois par excellence, ce barbu aux yeux sévères et à la moustache fantaisiste, ce génial musicien qui a réussi à glisser dans la rigueur classique dont il était l'héritier, l'épanchement romantique et le lyrisme de son époque, a traversé la deuxième moitié du 19e siècle. C'est peut-être dans sa musique de chambre qu'il a le plus cherché son langage et qu'il a concentré toute sa manière, et pourtant on ne trouve aujourd'hui aucune version de l'intégralité de ce répertoire interprétée par un seul et même ensemble. Il faut dire que l'œuvre est fournie et ardue, plus de vingt pièces complexes, de la sonate au sextuor.
C'est un défi que relève une poignée de musiciens passionnés. Autour du violoniste Pierre Fouchenneret, du violoncelliste François Salque et du pianiste Eric Le Sage, pour mieux faire entendre la force et la cohérence musicale de ce répertoire, se joindront d’autres grands musiciens : Lise Berthaud, Florent Pujuila, Sarah et Deborah Nemtanu, Adrien Boisseau, Yan Levionnois, Joël Lasry, Shuichi Okada pour former une vraie troupe musicale avec l’objectif de faire vivre Brahms en deux temps.
Le temps du concert, puisque dans le cadre de La Belle Saison, une dizaine de lieux dans toute l'Europe vont faire résonner ce répertoire puissant, avec comme point d'orgue en juin prochain, un grand « marathon » Brahms au Théâtre des Bouffes du Nord à Paris. Le temps du disque aussi, puisque ces concerts seront captés par B Records pour proposer enfin un enregistrement de toute cette musique de chambre de Brahms à écouter à l'envie.
Pierre Fouchenneret est à l'initiative de ce projet pharaonique auquel il a souhaité associer des partenaires de longue date : Eric Le Sage mais aussi le quatuor Strada. Ce quatuor est l’aboutissement d’une profonde amitié qui lie quatre solistes d’envergure. Lise Berthaud, Sarah Nemtanu, Pierre Fouchenneret et François Salque se sont chacun constitué une identité musicale forte, récompensée par de nombreux prix dans de prestigieux concours internationaux : concours international de musique de Genève, Tchaïkovski, ARD, Rostropovitch, Bordeaux, sans compter plusieurs nominations aux Victoires de la musique classique. En 2013, leur admiration mutuelle les conduit tout naturellement à unir leurs talents. L’identité du quatuor Strada se construit autour d’une passion commune pour Beethoven et c’est dans la recherche d’une esthétique pure qu’il trace sa voie. Une phrase du compositeur allemand résume d’ailleurs à elle seule l’esprit du quatuor et a inspiré son nom, strada, la voie, le chemin, en italien : "Ne te contente pas de pratiquer ton art, mais fraie-toi un chemin dans ses secrets, il le mérite bien. Car seuls l’art et le savoir peuvent élever l’homme jusqu’au Divin". Soucieux de promouvoir et d’encourager la création contemporaine, ils créent en 2016, et en première mondiale, le quatuor à cordes de Jean-Frédéric Neuburger au théâtre des Bouffes du Nord. Invités sur les plus grandes scènes françaises et internationales (théâtre des Champs Élysées, théâtre du Chatelet, Barbican Hall, Carnegie Hall), ainsi que dans les festivals les plus prestigieux, ils collaborent avec des artistes renommés de la scène contemporaine. Tous les quatre ont fait du quatuor Strada un laboratoire musical hors du commun.

English

The work of Johannes Brahms (1833-1897), the Viennese composer par excellence, this bearded man with severe eyes and a whimsical moustache, this brilliant musician who managed to slip into the classical rigour of which he was the heir, the romantic flourishing and the lyricism of his time, went through the second half of the 19th century. It is perhaps in his chamber music that he sought his language the most and that he concentrated all his way, and yet today we find no version of the entirety of this repertoire interpreted by a single ensemble. It must be said that the work is provided and arduous, more than twenty complex pieces, from the sonata to the sextet.
It is a challenge faced by a handful of passionate musicians. Around the violinist Pierre Fouchenneret, the cellist François Salque and the pianist Eric Le Sage, to make better hear the strength and musical coherence of this repertoire, will join other great musicians: Lise Berthaud, Florent Pujuila, Sarah and Deborah Nemtanu, Adrien Boisseau, Yan Levionnois, Joël Lasry, Shuichi Okada to form a real musical troupe with the aim of making Brahms live in two stages.
The time of the concert, since as part of La Belle Saison, a dozen places throughout Europe will resonate this powerful repertoire, with as its highlight next June, a great «marathon» Brahms at the Théâtre des Bouffes du Nord in Paris. The time of the record too, since these concerts will be captured by B Records to finally propose a recording of all this chamber music of Brahms to listen to the envy.
Pierre Fouchenneret is at the initiative of this pharaonic project to which he wished to associate long-time partners: Eric Le Sage but also the Strada quartet.
This quatuor brings together four internationally renowned soloists, from the most prestigeous ensembles such as the quartet Ysaye or the National Orchestra of France. After long years of experience of chamber music, they are brought together by their friendship and their passion and decide to create this dynamic and unusual group, serving in parallel brilliant carreers and love for a rigoreous work. Not long after its creation, the quartet Strada is soon beeing invited by numerous festivals and musical seasons.


 They offer a programme exclusively dedicated to the late quartets of Beethoven - a challenge for the musicians and an outstanding cultural event for music lovers. Thus we shall be able to witness one of the most powerful stylistic and aesthetic evolutions in the history of music. The controlled complexity of these late works gives them an amazing beauty, born of the spirituality of this revolutionary composer,
 who had withdrawn from the world to build a timeless monument.